PFA (la Plateforme Automobile) organisait à Paris le 26 janvier dernier (juste avant l’ouverture du salon Rétromobile 2023) une de ses conférences du LAB de la Filière AUTO, sur le thème « A l’heure de la voiture électrique et connectée, la passion du « vintage » a-t-elle encore un sens ? » 

Cette conférence a été l’occasion pour le président de la FVPP (dans le public) d’échanger avec celui de la FFVE (sur la scène), et le moins que l’on puisse dire c’est que les deux n’ont pas la même vision des nuages qui arrivent à l’horizon : pourtant il s’agit d’annonces officielles, comme l’arrivée de la vidéo-verbalisation annoncée pour 2024 par les ministres Christophe Béchu et Clément Beaune le 25 octobre 2022, ou les dates d’interdiction des différentes catégories Crit’Air par les responsables des agglomérations ayant déjà mis en place leur ZFE (45 agglomérations sont tenues de le faire d’ici le 1er janvier 2025). 

Voici cet échange : https://youtu.be/8TxoX_zOGC4

« Soyez tranquilles, la FFVE veille » : Si les Français dorment tranquilles, le réveil pourrait être douloureux.

Une image contenant texte, posant

Description générée automatiquement